Gaufres légères comme à la maison!

“Et demain matin, jte fais des gaufres au sucre!”
L’âne, Shrek (oui on pourra souligner l’inégalité dans la qualité de mes références… j’y travaille) 

D’un coup d’un seul, elle s’est manifestée. Latente, progressive, de plus en plus intense. Une envie de gaufres. Mais pas n’importe lesquelles. Pas les gaufres étouffe-chrétien, bourrées de sucre, qui font comme une pierre sur l’estomac, non, les gaufres de la maison comme les soirs d’école où l’on avait été sages. Le soir ou l’on avait le droit de mettre la cassonade, la confiture et la pâte à tartiner sur la table et que c’était l’excitation parce que trop rare. La pâte légère, aérienne, tellement légère qu’on a le droit d’avoir la main lourde sur la cassonade. Mais là encore pas n’importe laquelle, celle des vraies connaisseurs, à l’artisanal, bien brune et fondante sous la chaleur de la gaufre qui sort du moule. Comme c’était l’été je me suis autorisée une alternative fruitée et un peu de crème fraîche et je dois avouer que ça égalait presque la version originale.. (presque)

En revanche vegan et régime people passez votre chemin car cette recette est dans la pure tradition nordiste, avec oeuf, lait et allergènes en tout genre. J’essaie toujours dans la mesure du possible d’adapter mes recettes, de tester de nouvelles choses plus eco-friendly mais il est des incontournables qui ne supportent aucune (ou presque) variante et sont sublimés dans leur version naturelle. Les gaufres en sont.

Pour une grosse fringale de gaufres la recette par ici..

Ingrédients:

Pour environ 8 gaufres

  • 5cl de crème liquide
  • 20cl de lait frais entier
  • 3g de sel fin
  • 75g de farine
  • 30g de beurre
  • 3 oeufs entiers
  • 0,5cl de fleur d’oranger

Un peu de cassonade, de la crème, du sucre de coco et tutti quanti pour accompagner!

Préparation:

  • Dans une casserole faire bouillir la crème et la moitié du lait
  • Dans une autre casserole porter ébullition le reste du lait, le sel puis ajouter le beurre et la farine
  • Faire dessécher 2 à 3min (comme une pâte à choux) à la spatule
  • Incorporer ensuite les oeufs un par un (il faut que chaque oeuf soit bien incorporé avant d’ajouter le suivant, oui je sais c’est pénible mais bon dites vous qu’au moins ça muscle!)
  • Ajouter ensuite le mélange crème-lait et la fleur d’oranger et laisser refroidir
  • Verser une louche de pâte dans le gaufrier chaud, huilé, et surveiller quelques minutes
  • Ajouter sur les gaufres chaudes une cuillère de cassonade (la vraie de vraie!) ou une cuillère de crème/chantilly et quelques fruits rouges ou laissez votre imagination s’exprimer!

Version ultra rapide, légère comme un nuage de douceur, je suis complètement dingue de cette recette car elle a le goût de la simplicité, de l’enfance, un petit bonheur auquel on pense trop peu souvent..