« On peut aimer les chats, les glaces à la fraise, les cols roulés et Ibiza. Et ensuite les gens vous demandent d’aimer une seule personne jusqu’à ce qu’on arrête de le faire et qu’on se mette à en aimer une autre. »
Le mec de la tombe d’à côté, katarina Mazetti

sarahmenesafraise- pavlova fraise

Je n’aimais pas le pavlova. Jusqu’à la semaine dernière. Jusqu’à ce week-end plein de bonheur, d’herbes hautes, et de chantilly maison. Il a pointé le bout de son nez sans crier gare, alors qu’on profitait de la chaleur de l’après-midi, à l’ombre du parasol. Exhibant fièrement ses fruits du marché et sa chantilly fraîche et immaculée, il a attendu le premier coup de pelle. Je m’attendais à quelque chose de lourd, sucré et écoeurant, mais non, rien. La chantilly a fondu en un instant dans la bouche, mêlée aux petits grains de framboise. C’était bon. Très bon. Et simple.

Alors de retour devant mes fourneaux je me suis dit qu’il y avait un match à jouer. Qu’on allait s’affronter le pavlova et moi-même. C’était une première, et ce sera loin d’être la dernière! La clé de ce dessert qui m’avait si longtemps dégouté, c’est le fait maison. Le vrai secret c’est la chantilly montée au dernier moment, avec un peu de sucre (mais pas trop!), la meringue craquante qui sort du four et surtout les fruits frais, de saison, achetés au marché, qu’on dispose pêle-mêle sur le dessus, avec quelques herbes fraîches du jardin (pour ceux et celles qui ont la chance d’un avoir un, sinon on se contente du magasin bio du coin de la rue!). Rien de plus, rien de moins, pour un instant de plénitude, avec les petites mains dodues qui picorent les fruits rouges quand on a le dos tourné!

sarahmenesafraise- pavlova fraise

Techniquement parlant ce dessert n’est pas difficile, à condition de respecter scrupuleusement la recette. Pour une fois j’ai du me faire violence et ne pas fonctionner « au feeling ». Ainsi on laisse bien reposer sa meringue à la fin de la cuisson, on met ses batteurs au congel et son bol au réfrigérateur avant de battre la crème, et tout ira bien!

La recette en détails, pour un gros pavlova de 8 personnes

Ingrédients:

Meringue:

4 blancs d’oeufs (avec les jaunes on peut faire de la glace, comme par ici 🙂)
200g de sucre glace
1 c.S de vinaigre blanc

Crème chantilly

500ml de crème fraîche entière et liquide min 30% de matière grasse (attention à bien regarder l’emballage pour voir si elle est adéquate pour la chantilly, si elle est à moins de 30% ça ne fonctionnera pas!)
100g de sucre glace

Garniture

500g de fraises (ou fruits de votre choix)
quelques feuilles de menthes préalablement lavées

Préparation: 

  • Préchauffer le four à 100°
  • Dans un saladier assez large verser les 4 blancs d’oeufs et le vinaigre puis monter les blancs en neige au batteur (pour voir si la consistance est bonne, lorsque vous retirez vos batteurs du mélange cela doit faire comme des becs d’oiseaux/des pointes. Il faut que les blancs soient bien montés avant de rajouter le sucre c’est important!)
  • Ajouter le sucre glace tout en battant (le test: si la meringue est réussie vous pouvez retourner le bol sans rien renverser!)
  • Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé étaler la meringue dans la forme souhaitée (ici je l’ai fait à la cuillère en forme de rond, mais vous pouvez également le faire à la poche à douille pour un rendu plus « pro »)
  • Enfourner pour environ 1H
  • A la fin de la cuisson éteindre le four et ouvrir légèrement la porte tout en laissant les meringues dedans pour min 1h
  • Pendant ce temps mettre 30min au congélateur les batteurs qui vont servir à la chantilly et 1h au réfrigérateur le bol dans lequel vous allez battre la crème (la crème doit évidemment être au frais depuis que vous l’avez achetée!)
  • Quand le matériel est bien froid, mettre la crème dans le bol et battre jusqu’à avoir la consistance d’une chantilly puis ajouter le sucre glace
  • Au moment de servir verser la chantilly sur la meringue refroidie et disposer par dessus les fruits et vos feuilles préalablement coupés et lavés

Le seul problème de ce dessert c’est qu’il ne se conserve pas bien, et qu’il peut être dressé uniquement au moment de servir, même si vous pouvez faire vos meringues plusieurs jours à l’avance! Mais c’est tellement bon qu’on lui passe ces petits défauts!   sarahmenesafraise- pavlova fraise

5 Commentaires

  1. Contes et Délices 29 juillet 2016 à 13 h 39 min

    Je dois l’avouer, je n’ai jamais mangé de pavlova, mais quand je lis tes impressions sur ta dégustation, je me dis qu’il faut vraiment que j’y goûte !! Voilà, c’est dit 🙂

    Répondre
  2. Laurelas 30 juillet 2016 à 13 h 36 min

    Yummy, mais je t’écris surtout parce que cette citation d’entrée d’article m’a beaucoup interpellée (et plu) – tu as lu le livre? (lis-tu tous les livres que tu cites? :D)

    Répondre
    1. sarahmenesafraise - Site Author 31 juillet 2016 à 12 h 25 min

      Coucou Yasmine!
      Oui ce livre est top, il a même été interprété au ciné avec Mélanie Laurent et Guillaume Canet (mais j’avoue que je ne l’ai pas vu pour le coup!). C’est typiquement le genre de roman que j’aime, autour de quelques personnages et de leurs sentiments/émotions/expériences amoureuses, je te le conseille vivement, surtout pour une lecture de vacances sur la plage 🙂
      Et sinon pour la plupart des citations oui j’ai lu les livres, sauf quelques exceptions (par exemple pour ma brioche au pavot je confesse ne pas avoir lu Othello jusqu’au bout… :))

      Répondre
      1. Laurelas 1 août 2016 à 22 h 25 min

        Très bien, c’est noté merci 🙂 (et tu as une vraie mémoire des citations alors!)
        Bises!

        Répondre
        1. sarahmenesafraise - Site Author 11 août 2016 à 0 h 16 min

          Ahaha si tu voyais l’envers du décor.. des post-its et du fluo sur des bouquins, et parfois même des heures à me dire « mais où as tu donc lu cette satanée phrase?? » enfin bref, rien de très glorieux!

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*