2.0(18)

Il y a eu beaucoup de ratures. De mots lancés puis vites rattrapés. J’ai hésité, je ne savais pas vraiment par où commencer, cet article, et 2018.

Et puis je crois qu’elle a commencé sans me demandé mon avis, cette année, en mettant un pied devant l’autre, sans vraiment se retourner.

Et tandis qu’elle me tirait par la manche j’ai voulu faire une pause. Reprendre mon souffle. M’assoir un peu sur le bord du talus.

Fermer les yeux et faire le vide. Ou plutôt faire le plein. Des dernières saveurs de 2017.

 

Celles qui ont piqué la langue. Et les veines de Maman chaque semaine depuis des mois. Celles qui ont laissé l’amertume âcre au fond du palais et les douleurs indicibles sur le brancard des urgences. Celles aigres-douces des adieux violents, des livres refermés sur des histoires à bout de souffle, des déceptions, des envies d’au-delà des murs et de saucisse de morteau. Celles étourdissantes, éthérées aux vapeurs de tequila qui laissent des lendemains remplis de doute, de  » et si… », des regards vers le ciel et les horizons plus doux.

 

« CET HOMME N’ÉTAIT PAS NORMAL.LA NORMALITÉ EST LE REFUGE DES ABRUTIS OU DES HYPOCRITES DISAIT-IL TOUJOURS. LA PLUPART DU TEMPS, ILS CUMULAIENT LES DEUX CASQUETTES.« 

Pactum Salis, Oliver Bourdeaut

 

Et puis toutes les autres.

 

Celles qui piquent les yeux, même sans oignons. La joie émotive d’une rencontre. Les nuits blanches sur les révisions de concours. L’injustice de la maladie. Le premier « je t’aime ». Le dernier  » à bientôt » qui n’aura sans doute jamais lieu. Celles qui font plisser les yeux. La quiétude des barbecues d’été, des cigales, des merguez trop cuites et du rosé trop frais. Les calanques turquoises vues d’en haut. Les nuits corses à la belle étoile. Les montagnes sauvages, le melon et le chèvre de la bergerie du bout du monde. La brioche de mamie. Les soirées dans les herbes hautes du champ de Mars. 

 

Le relief d’une année.

 

Celles qui explosent en bouche et qu’on prend en plein visage. Comme une fusillade sur la plus belle Avenue du monde. Comme une prise de sang décisive. Et les plus douces qu’on prend le temps de savourer. Les étreintes dans la chaleur de juillet et les lueurs nocturnes de la Tour Eiffel.  Les verres en terrasses, les burrata des bords de Seine et les pique-nique improvisés sur les quais rieurs. Les sourires des uns et les caresses des autres, comme les toppings sur la crème glacée, futiles et essentiels.  

Celles qu’on pensait reconnaître mais qui nous font subitement douter. Les questionnements sur la vie.L’utilité des quais piétons. Et l’intérêt des graines de chia. Les projets. Les voyages impromptus. Les idées. Dans tous les sens. Les envies de conquérir le monde. Ou de s’en échapper. 

Un palais mis à rude épreuve. 

De l’acide, de l’amer, du doux et du moins doux. 

La vie. 

Simplement la vie.

 

 

 

Et pour commencer 2018 j’ai décidé que ce serait du chocolat, des framboises, de la douceur, et beaucoup de beurre. La recette originale vient du merveilleux blog de Stéphanie

 

IMPRIMER LA RECETTE

Layer cake choco framboise

Print Recipe
Serves: 10 Cooking Time: 1h

Ingredients

  • Pour 2 fondants:
  • 260g de chocolat noir
  • 120ml d'eau
  • 360g Farine
  • 2càc de Levure chimique
  • 4càS de Cacao en poudre non sucré
  • 2càc de Bicarbonate de sodium
  • Sel
  • 250g de beurre pommade
  • 400g de sucre
  • 130g de vergeoise blonde
  • 4 Oeufs
  • 180 ml de lait
  • 400g de framboises
  • Pour le glacage:
  • 450g de beurre
  • 300g de sucre glace
  • 4 càc d'extrait de vanille
  • 140g de chocolat noir
  • 2 càS de Nutella
  • 2 càS de lait

Instructions

1

Préparation des fondants: (pour un moule de 26cm)

2

Au bain marie, faire fondre le chocolat avec l'eau

3

Dans un bol mélanger les ingrédients secs : farine, levure, bicarbonate, sel, cacao

4

Mélanger le beurre le sucre et la vergeoise jusqu’à ce que le mélange blanchisse

5

Ajouter les œufs un à un tout en continuant de battre

6

Incorporer petit à petit le mélange contenant les ingrédients secs et mélanger afin d'obtenir un mélange homogène

7

Verser le lait puis le chocolat fondu et mélanger

8

Préchauffer le four à 180°

9

Verser la moitié du mélange dans chaque moule préalablement beurré

10

Enfourner à 180° pendant 25 min

11

Sortir les gâteaux du four et les laisser bien refroidir

12

Préparation du glaçage :

13

Faire fondre le chocolat avec le lait au bain marie

14

Battre le beurre et le sucre glace pendant 2 bonnes minutes

15

Ajouter l'extrait de vanille et battre à nouveau

16

Verser le chocolat fondu et mélanger

17

Incorporer le Nutella et mélanger de manière à obtenir un mélange bien homogène

18

Montage:

19

Lorsque les gâteaux sont bien froids et secs les retourner sur une feuille de papier sulfurisé

20

Commencer à garnir le premier gâteau de ganache et de la moitié des framboises

21

Superposer le 2e gâteau et finir de glacer l'ensemble

22

Garnir des framboises restantes et mettre au frais jusqu'au moment de servir

Notes

Si le glaçage est à bonne température, le montage se fait sans difficulté, c'est la clé!

 

20 Commentaires

  1. sotis 22 janvier 2018 à 14 h 37 min

    oh quelle merveille!!!!

    Répondre
    1. sarahmenesafraise - Site Author 25 janvier 2018 à 10 h 26 min

      Merci! Je n’en mangerai pas tous les jours mais parfois, c’est pas si mauvais 🙂

      Répondre
    1. sarahmenesafraise - Site Author 25 janvier 2018 à 10 h 25 min

      Merci Laurie! Douce journée à toi aussi 🙂

      Répondre
  2. Babeth De Lille 23 janvier 2018 à 14 h 13 min

    Un beau texte, un bon gâteau….j’ai trouvé ce qu’il me fallait, merci!

    Répondre
    1. sarahmenesafraise - Site Author 25 janvier 2018 à 10 h 24 min

      Merci merci pour ton message ici, ça me fait très plaisir! !)

      Répondre
  3. stephanie 25 janvier 2018 à 14 h 19 min

    Coucou 🙂 Merci beaucoup!!! Il est top bravo!

    Répondre
    1. sarahmenesafraise - Site Author 27 janvier 2018 à 23 h 36 min

      J’avais un bon modèle 🙂

      Répondre
  4. By acb 4 you 26 janvier 2018 à 14 h 35 min

    Beau texte et beau gâteau ! Belle année à toi Sarah !
    Annie

    Répondre
    1. sarahmenesafraise - Site Author 27 janvier 2018 à 23 h 36 min

      Merci Annie, à toi aussi!

      Répondre
  5. Rosenoisettes 26 janvier 2018 à 17 h 26 min

    2018 est une nouvelle année qui sera sûrement pleine de surprises comme elle commence déjà bien.
    D’ailleurs comment ne pas résister à ce beau gâteau choco-framboises, l’un de meilleurs mariages au chocolat ?

    Répondre
    1. sarahmenesafraise - Site Author 27 janvier 2018 à 23 h 36 min

      Une bonne année à toi ma belle! En attendant de te lire de nouveau 🙂

      Répondre
  6. Camilleb 27 janvier 2018 à 18 h 09 min

    Hum il a l’air tellement bon… 😋

    Répondre
    1. sarahmenesafraise - Site Author 27 janvier 2018 à 23 h 36 min

      Décadent, je crois que c’est le mot!

      Répondre
  7. Laurelas 28 janvier 2018 à 13 h 23 min

    Tes mots m’avaient manqué, je suis désolée pour l’amertume de 2017, contente de sa douceur, et te souhaite le meilleur pour 2018. A très vite!

    Répondre
    1. sarahmenesafraise - Site Author 28 janvier 2018 à 17 h 33 min

      Oh merci Yasmine! 🙂 Comment vas-tu depuis le temps? tu te plais dans ton nouveau quartier?

      Répondre
      1. Laurelas 3 février 2018 à 19 h 06 min

        I’m good, et oui je m’y plais, même si c’est moins un quartier où je sors et plus un quartier où je dors ahah 🙂 n’hésites pas à m’envoyer un petit message si tu veux qu’on prenne un verre un de ces jours!
        xo

        Répondre
        1. sarahmenesafraise - Site Author 11 février 2018 à 19 h 34 min

          Oui je comprends, les avantages et inconvénients d’habiter dans les quartiers qui bougent un peu plus 🙂
          pas de souci pour le verre ça serait très cool de se revoir depuis le temps! Je suis plutôt dispo les 2 prochains week-end d’ailleurs 🙂

          Répondre
  8. Charlène 31 janvier 2018 à 20 h 03 min

    La mise en page de tes articles est tellement agréable à suivre ! Je trouve que l’on ne voit pas ton article passer et tes photos donnent envie de réaliser la recette !

    Répondre
    1. sarahmenesafraise - Site Author 24 septembre 2018 à 11 h 40 min

      C’est avec un immense retard que je vois ton commentaire et que je te réponds Charlène, milles excuses, cela me fait tellement plaisir de te lire!
      A très bientôt j’espère! Je te souhaite une belle rentrée (un peu dur de s’y remettre pour ma part :))

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*