« La vérité n’est pas faite pour consoler comme une tartine de confiture qu’on donne aux enfants qui pleurent. Il faut la rechercher, voilà tout, et écarter de soi ce qui n’est pas elle. »
Gustave Flaubert, Correspondances

sarahmenesafraise- confiture abricot lavande

{Etiquettes à confiture réalisées par ma charmante soeur graphiste, pour toute commande ou juste pour le plaisir des yeux c’est par ici!} 

Cette fille est folle. Voilà ce qu’on dû penser les passants, en me voyant une valise de 30kg dans une main, un sac de voyage dans l’autre, faisant tranquillement la queue sur le marché de la place au petit matin pour acheter 3kg d’abricots. A peine revenue de Londres avec le train de la première heure, en passage express dans mon Nord natal, c’est en traversant la place de la gare que j’ai vu le panneau « abricots à confiture » (comprendre 1€ le kg au lieu de 6€ pour les novices). Un signe. Que je ne pouvais pas occulter. C’est comme ça qu’on reconnaît les vrais.

Cela faisait longtemps que je voulais me lancer dans l’aventure de la confiture (madame est poète). Dès l’enfance je voyais ma grand-mère régulièrement au dessus de sa bassine à confiture, à jauger l’aspect, la consistance et la couleur des mélanges à l’aide de la cuillère en bois. J’ai toujours assimilé ça à de la science obscure, une discipline qui ne s’apprend pas, mais qui se ressent, qui s’acquiert au fil d’une relation ardue. C’est pourquoi j’ai toujours été réticente à me lancer moi même dans cet art complexe, par appréhension, par peur de l’échec. Par flemme aussi oui je l’avoue.

Et puis ça m’a titillé. C’est comme toutes ces choses qu’on dit qu’on ne fera jamais, et qu’on s’empresse de faire 2 ans plus tard. La confiture en fait partie. (Pour les gosses ça marche aussi apparement)

A ma grande surprise ça a été une réussite, la chance du débutant peut-être, sûrement même, mais d’un coup d’un seul, j’ai démystifié tous ces souvenirs d’enfant. La confiture c’est pas qu’un truc de grand-mère. Toi dans ton petit studio de 30m2 (20m2 si  comme moi bientôt tu as la chance d’habiter à Paris) avec ta casserole Ikéa et ta spatule en silicone, tu peux faire des merveilles. (true story)

sarahmenesafraise- confiture abricot lavande

Bon je te sens encore un peu sur la réserve. Pas pleinement convaincu(e). Allez viens, tu vas voir, ça va être bien..

Ingrédients :

Pour environ 6 pots de confiture classiques type « bonne maman »

1,8kg d’abricots à confiture (1,9 ou 2kg c’est bien aussi!)
1,3kg de sucre cristallisé (j’ai utilisé du sucre brun)
le jus d’1/2 citron
quelques grains de lavande comestible (selon les goûts, mais environ 2 c.c)

Préparation:

  • Laver les fruits, ôter les noyaux et les couper en quartier dans un saladier
  • Ajouter le sucre, le jus de citron et laisser macérer 3h (voir même toute une journée si on a le temps)
  • Mettre une petite assiette au frigo (suspens….)
  • Mettre le mélange dans une cocotte/grande casserole à feu vif (ou une bassine à confiture pour les plus équipés)
  • Ajouter la lavande préalablement mise dans un sachet de thé (personnellement je l’ai mise telle quelle dans le mélange et ce n’est pas dérangeant, mais si vous préférez ne pas avoir de grains de lavande dans le pot final mieux vaut utiliser un sachet de thé)
  • Lorsque le mélange bout, une mousse se fait au dessus de la confiture, il faut alors l’enlever régulièrement et la mettre dans un bol à part
  • Lorsqu’il n’y a plus de mousse baisser le feu et mélanger à la cuillère en bois pendant 20-30min (c’est la partie un peu fastidieuse..)
  • Pour savoir si la confiture est cuite faire régulièrement le test de l’assiette: sur l’assiette très froide déposer une goutte de confiture et en la penchant regarder si la goutte fait une traînée. Si elle reste bien compacte alors la confiture est prise. Si elle coule rapidement elle ne l’est pas.
  • Lorsque la confiture est prête, la verser dans des pots en verre préalablement nettoyés et ébouillantés (là c’est le moment freestyle pour verser la confiture, attention aux brûlures!)
  • Fermer les pots et les retourner pendant 1h

Quand la confiture a bien refroidi vous pouvez alors retourner à nouveau les pots et les ranger. Ou pas! Moi j’ai dégusté directement un pot à moitié rempli sur du pain grillé 🙂 Le bonheur.

sarahmenesafraise- confiture abricot lavande

sarahmenesafraise- confiture abricot lavande

6 Commentaires

  1. Cooking Julia 14 août 2016 à 19 h 11 min

    Elle est bien jolie ta confiture ! On est synchro toutes les deux dis donc !

    Répondre
    1. sarahmenesafraise - Site Author 22 août 2016 à 19 h 44 min

      Ahahah oui c’est parce qu’on suit les saisons et ça c’est cool 🙂 c’est sain, et super bon!

      Répondre
  2. Recette au thermomix 16 août 2016 à 17 h 49 min

    Il faudra que je tente la lavande dans ma prochaine confiture abricot que j’adore 😉

    Répondre
    1. sarahmenesafraise - Site Author 22 août 2016 à 19 h 44 min

      Franchement c’est top mais très fort alors surtout ne pas en mettre trop car ça couvre le goût de l’abricot (dixit un 1e essai raté ahah)

      Répondre
  3. ange-line 16 août 2016 à 21 h 28 min

    ohh !!!humm!!! miam !!! il faut absolument que j’essaie. ton blog est splendide et tes photos donnent vraiment envie d’essayer tes recettes.

    Répondre
    1. sarahmenesafraise - Site Author 22 août 2016 à 19 h 43 min

      Roh merci beaucoup pour ce joli commentaire!! Ravie de te donner envie de te lancer!! A très bientôt 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*