Ni le pavot, ni la mandragore, ni tous les sirops narcotiques du monde ne te rendront jamais par médecine ce doux sommeil que tu avais hier.
Othello (1604), III, 3, Iago William Shakespeare

makotch

Ce week-end j’ai fait un retour au source dans le grand Nord (celui du pas de Calais, n’allez pas vous imaginer des paysages idylliques et enneigés…) et c’était pour moi l’occasion de renouer avec une viennoiserie que je mangeais souvent le samedi quand j’étais petite: le Makotch! Comme il y a beaucoup d’immigrés polonais dans le Nord, de nombreuses pâtisseries et boulangeries proposent cette brioche sucrée à base de pavot. Manque de chance ce week-end notre boulangerie fétiche était à court de stock ce fut la grande grande deception…

Alors loin de me laisser abattre je me suis mise au  défi de le faire moi-même! Pour cette recette ce n’est pas tout à fait un vrai Makotch car j’ai utilisé une recette de brioche type Krantz cake très moelleuse, par contre la garniture est bien celle du Makotch à base de pavot, sucre lait et oeuf.

C’était vraiment une très bonne surprise car c’était une première et je n’étais pas très confiante mais le résultat a été concluant! Par contre qui dit brioche dit temps et patience! En effet prévoyez bien 4 à 5h de levée au totale voire toute une nuit pour les plus patients, vous voilà prévenus!

Alors « pourquoi pas vot? » (citation de mon frérot adoré et poète en herbe  à inscrire dans les annales)

makotch

Ingrédients:

Pour la brioche:

280g de farine
50g de sucre semoule
1 sachet de levure de boulanger
2 oeufs
60ml d’eau
5g de sel fin
80g de beurre doux

Pour la farce au pavot:

150g de graine de pavot
80 g de sucre blanc
10 g de beurre fondu
1/2 cuillère à café de jus de citron
8 cl de lait chaud

Préparation: 

  • Dans un bol mettre 5cl de lait tiède, une pincée de sucre et la levure et laisser « mousser » une dizaine de minutes
  • Lancer ensuite votre machine à pain en mode « pâte » avec tous les ingrédients ainsi que la levure et laisser lever jusqu’à la fin du programme, sinon mélanger tous les ingrédient dans un saladier ainsi que la levure et laisser lever 1h à 2h dans un endroit tiède jusqu’à ce que la pâte double de volume
  • Lorsque la pâte a levé la dégazer (taper avec le poing pour enlever l’air emprisonné dans la pâte) et la mettre au frigo pendant environ 3h (ou toute une nuit si vous avez le temps!)
  • Pendant ce temps préparer la pâte de pavot: dans un bol mettre le pavot avec le lait tiède le beurre le sucre et le jus de citron puis mettre au frigo pendant 1h
  • Après la 2e levée de la pâte à brioche l’étaler sur un plan de travail fariné en forme de rectangle (d’environ 30cmx40cm) puis étaler la farce de pavot en laissant 1 à 2cm sur les côtés
  • Rouler la pâte dans le sens de la longueur (comme un gâteau roulé) puis couper la en 2 dans le sens de la longueur (normalement vous obtenez deux demi pâtons très long avec la garniture de pavot visible. Si a ce stade la pâte est trop molle et difficilement manipulable mettez la 15min au congélateur)
  • Faire une tresse avec les 2 morceaux de pâte, la garniture au pavot vers le haut si possible et la mettre dans un moule à cake
  • Laisser lever dans un endroit tiède environ 1h
  • Cuire à 180° environ 20 à 25min en surveillant la couleur

Il est aussi possible de napper la brioche à la sortie du four avec un sirop de sucre ou un glaçage au sucre glace pour plus de gourmandise!

Bonne dégustation! J’attends vos commentaires et impressions!

brioche au pavot

makotch

4 Commentaires

    1. sarahmenesafraise - Site Author 8 mars 2016 à 16 h 15 min

      Ahahah merci pour pour ton ptit message 🙂

      Répondre
  1. Gafette 28 mars 2016 à 9 h 31 min

    En Hongrie, on moud le pavot et on le melange ensuite a tous les ingrédients que tu cites.
    Cela en fait une pate et tu n’as pas de petits grains coincés dans les dents

    Répondre
    1. sarahmenesafraise - Site Author 28 mars 2016 à 14 h 17 min

      Oui tu as tout à fait raison, j’ai vu que dans certaines recettes le pavot était moulu, les petits grains ne me dérangent pas personnellement mais c’est vrai que cela me donne envie d’essayer pour une prochaine recette! 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*